TOUS LES RAPPORTS FINANCIERS SONT DISPONIBLES EN VERSION TÉLÉCHARGEABLE CI-DESSOUS :

Rapport financier 2020

À l’instar de l’économie mondiale durement affectée par la pandémie, l’économie malienne a vu sa croissance fortement compromise selon les prévisions actualisées du FMI.

À côté d’un ralentissement économique pour la zone UEMOA, l’économie du Mali a enregistré en 2020 une contraction de son PIB.

Le déficit budgétaire s’est creusé à cause des efforts de riposte contre la Covid-19 et le niveau d’endettement s’est dégradé mais tout en restant dans la zone du risque d’endettement modéré.

Outre l’impact mondial de la pandémie, les bouleversements sociopolitiques (le coup d’Etat, l’embargo des pays limitrophes sur les flux commerciaux et financiers ainsi que les grèves générales à répétition) ont davantage impacté l’environnement économique qui était déjà morose.

Malgré ce contexte particulièrement difficile, BANK OF AFRICA – MALI (BOA-MALI) a fait preuve de résilience en clôturant son exercice social 2020 sur une bonne note grâce à ses solides fondamentaux.

Le total bilan est de 579 478 millions de F CFA contre 577 348 millions de F CFA un an plus tôt, soit une hausse de 0,4 %.

Les dépôts de la clientèle ont enregistré une hausse de 14,2 %, pour s’afficher à 404 667 millions de F CFA à la fin de l’exercice 2020 tandis que les créances nettes à la clientèle se sont repliées de 10 % en réponse à la dégradation de l’environnement des affaires dès la fin du 1er trimestre causée par la pandémie.

Le PNB s’est malgré tout hissé à 32 348 millions de F CFA à fin 2020 en progression de 1 % grâce à l’augmentation de la marge d’intérêt.

Le Résultat Brut d’Exploitation (RBE) enregistre une forte hausse de 34,7 % qui se justifie par les résultats très encourageants obtenus dans le cadre de la maîtrise des charges d’exploitation.

La poursuite de l’assainissement du portefeuille d’actifs de la Banque a fortement impacté la richesse créée par celle-ci et a abouti à un Résultat Net de 528 millions de F CFA à fin décembre 2020 contre un déficit de 6 987 millions de F CFA l’exercice précédent, soit une amélioration de 108 %.

Télécharger le rapport